La petite Histoire du Viala

Sur le hameau du Viala vit Maria, une jeune dame de 84 ans. Et c'est grâce à son récit que nous pouvons vous raconter l’histoire du Viala, ou plus précisément celle de la Colo de la ville de Millau.

Dans le début des années 1900, vivait un Monsieur Ramondin. Il était seul dans cette grande maison que Maria appelle « le château » car elle l’avait visité avec sa grande tante qui était servante pour le Monsieur. Elle se rappelle des grands tapis et de beaux rideaux qui encadraient les fenêtres (nous, nous l’appelons la maison de maître).

En 1917, Mr Ramondin disparut en ne laissant aucune famille derrière lui. Mais un testament léguait tous ses biens à la ville de Millau, ou plus précisément à l’hôpital de Millau. Les biens comportaient un terrain de plusieurs hectares, des bâtiments de ferme  et « le château ». Durant plusieurs années la ferme continua de fonctionner avec toute son équipe de paysans. Parmi cette équipe, un petit jeune homme qui deviendra bien plus tard le mari de Maria.

A partir de 1933 ou 1934, les premiers enfants arrivent à la « Colo de Millau » dont la gestion est confiée à l'Aide Sociale à l’Enfance et qui n’accueille que 15 ou 20 enfants. C’est aussi à cette période, en 1945, que Maria se marie et s’installe dans une des maison de la ferme avec son mari.

Maria travaillait à la ferme mais aussi aux cuisines de la « colo » où elle faisait manger les têtes blondes mais aussi les employés municipaux, les personnes de passage, et se construisit une solide réputation de maitresse de maison. Tout le sud Aveyron connaissait Maria, soit par ce qu’il avait été à la « colo » soit car il travaillait non loin du Viala.

A partir de 1953, débutent les travaux du grand bâtiment, un projet conséquent pour cette époque, qui aura aussi le bienfait d’apporter l’eau de ville à tout le hameau. A la fin des travaux, mi-54, « la Colo de Millau » peut accueillir plus de 60 enfants. Il arrive même des saisons où 70 à 80 enfants se relaient entre les douches collectives, les dortoirs et les préfabriqués en bois montés dans le fond du jardin.

Les enfants de la « Colo » pouvaient aussi découvrir les animaux de la ferme chapotés par Maria et le reste de l’équipe de la ferme. Bœuf, brebis, chevaux et autres paons, se partagaient les espaces agricoles jusqu’en 1975. Date où la ferme arrête son activité mais la colo continue toujours, encadré par l’ASE de Millau, jusqu’en 1988 où Yves et Agnès achètent les bâtiments.

Ils vont exploiter les bâtiments durant près de 18 ans en développant les classes vertes et colonies de vacances, mais aussi en créant un musée des traditions du sud Aveyron, qui fit l’unanimité auprès des groupes accueillis et de la population locale.

Le reste de la vie du Viala est un peu flou, Yves et Agnès ont fini par vendre la moitié des bâtiments à deux Princesses (c’est le nom que leur a données un journaliste du St Africain, journal local) qui ont exercé un an, et par la suite la Communauté de Communes a racheté et gardé vides les bâtiments.

Nous, nous sommes arrivés le 20 janvier 2010 et depuis, développons des gîtes, bureaux associatifs, salles d’activités et de la restauration collective, mais pas tout d’un coup pour le moment. Un gite est créé, nous sommes le 10 décembre 2010.

L'histoire n’est pas finie, elle se construit jour après jour,

A suivre...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×